Frosta et l'île de Tautra, une page agricole.

Publié le par Bobby

Mercredi 9 juillet nous reprenons la voiture pour une balade plus courte de 70 km à l'ouest de Trondheim vers une petite île du nom de Tautra. Le temps est couvert,  il fait frais et la température est de 18°. 
Passage obligé devant les radars très présents en Norvège mais bien signalés avec de jolis appareils photos bleus
.


Nous faisons la pose photo au bord d'un lac avec de belles fleurs.

Petite photo de groupe pour le blog.

Avant d'arriver au pont qui nous amène dans l'île, nous faisons une visite à Frosta.

Outre son église, nous découvrons un bel alignement de chapelles, en verre celles là.
Nous sommes dans une région très riche en culture légumière.
Nous découvrons de magnifiques champs de :

Salades dans la belle campagne de Frosta

Céleris branche parfaitement alignés

Navets

Fraises qui sont en pleine production

Pommes de terre encore en fleurs

Choux

Oignons

Un paysan met l'engrais à ses carottes
Nous arrivons à Tautra, arrêt sur la route étroite pour faire quelques photos malgré le ciel très bas.

Halte au bout du pont et surprise un grand portail en ferme l'accès. Nous avançons doucement devant une caméra et le portail coulisse.

Au détour d'un virage nous découvrons un panneau "POTET". Supposant qu'il s'agit de patates, nous approchons du hangar. Personne, pas âme qui vive. Sur une étagère quelques sacs en papier contiennent 2,5 ou 5 kg de patates.
La caisse est posée à coté, nous l'ouvrons et découvrons des pièces et de la monnaie. Nous prenons une poche de 5kg et prenons la fuite en courant (non, je rigole) nous mettons 50 couronnes (6,20€) dans la caisse et prenons notre sac.
Une grosse table en bois (faite maison) nous tend les bancs pour manger. Nous approchons la glacière et commençons à nous installer. Le propriétaire arrive enfin. Il nous cause en Norvégien et sa voix s'adoucit lorsqu'il s'aperçoit que nous sommes Français. Il a vécu quelques années en France et se souvient de quelques mots, notamment "asseyez vous".

Nous cassons la croûte au bord du lac, le paysan est reparti et a remis un nouveau sac sur l'étagère
.

La visite dans l'île continue avec une église en ruine et bien sur une boutique attenante
.

Nous longeons de beaux champs d'avoine encore toute verte.


Plus loin un paysan arrose et notre oeil est attiré pat l'alignement de ces fleurs roses très présentes en Norvège
.

Il y a également pas mal de framboisiers et de groseilliers souvent protégés par des filets à cause des oiseaux très nombreux sur l'île.

Sur le retour les paysages paraissent plus beau, le soleil est revenu et nous accompagne jusqu'à Trondheim.
Voilà, une journée de plus de passée, tellement bien passée que nous n'avons pas vu l'heure tourner.
Sur le retour achat de légumes chez un particulier qui à une boutique réfrigérée et une tirelire comme caissière.
Un peu plus loin sur la route nous achetons les délicieuses fraises Norvégienne.
De quoi faire un bon petit repas le soir même. Nicole et Michèle se mettent au travail sous l'oeil attentif de Cinthia.

Publié dans Autour de Trondheim

Commenter cet article

Seb 11/07/2008 20:58

Et la vigne elle est ou ?

Seb 11/07/2008 20:54

C'est pas un panneau qui signale un radar. C'est juste une pancarte qui indique qu'il faut prendre une photo ICI